Danemark

Blason du Danemark
Blason du Danemark

Les Danois sont joviaux et toutes les occasions sont bonnes pour faire «Fête » c’est pourquoi nous commençons notre présentation de ce pays par ces fêtes:

FÊTES ET TRADITIONS

La plupart des anciennes fêtes sont plus ou moins d’origine religieuse. L’influence de l’Église

Feu de la Saint Jean
Feu de la Saint Jean

sur notre mode de vie a été très grande et bien que le catholicisme fût banni au Danemark en 1536 pour y instituer l’église luthérienne de l’État, un grand nombre de particularités catholiques ont subsisté jusqu’à nos jours.

 

Fastelavn : Carnaval

Les origines de Fastelavn remontent avant l’ère chrétienne. Il s’agissait alors d’une fête païenne qui marquait le retour du printemps.

Egeskov Slot spejling Edit 1
Château d’Egeskov
Aujourd’hui, Fastelavn se fête souvent le lundi qui précède le mardi gras français. Tous les petits Danois participent à cette fête. Dans les crèches, les jardins d’enfants et les écoles, il s’agit d’un jour de réjouissance pour les enfants et les parents qui ont la possibilité de venir. Les enfants arrivent déguisés à l’école où ils vont « faire sortir le chat du tonneau » (slå katten af tønden).

Au cours de la semaine précédente, tous les enfants préparent activement Fastelavn. Ils fabriquent des guirlandes, des personnages, des fleurs en papier de soie, des boules multicolores et surtout un chat noir en feutre bourré de coton, et décorent un tonneau en bois vendu à cette occasion dans les supermarchés. Le chat noir, les guirlandes, les serpentins, les confettis sont mis dans le tonneau. Souvent on y ajoute aussi des friandises, des gâteaux, des fruits. Le tonneau rempli de ces trésors est suspendu au plafond, souvent dans la salle de gymnastique. Les enfants costumés don

Drakkar Danois
Drakkar Danois

nent un coup, chacun leur tour, sur le tonneau à l’aide d’une petite matraque en bois prévue à cet effet jusqu’à ce que le tonneau se casse et que le chat et tout le reste tombent à terre. L’enfant qui casse le tonneau est proclamé roi des chats (kattekonge) et reçoit une couronne et le chat noir. L’enfant qui précède le gagnant est proclamé reine des chats (kattedronning) et reçoit également une couronne. Bonbons, gâteaux etc. sont distribués aux enfants ainsi que des brioches de Fastelavn (fastelavnsboller).

Palmesøndag : Dimanche des Rameaux

La semaine de Pâques commence traditionnellement par le Palmesøndag qui commémore l’entrée du Christ à Jérusalem où il était salué avec des palmes. Les Danois ne font pas de procession comme dans les pays catholiques ; mais l’on a gardé l’habitude de cueillir des branches, éventuellement de les décorer, et de les faire éclore chez soi juste à temps pour le dimanche des Rameaux.

Krøyer, peintre Norvégien établi à Skagen

Påske : Pâques

Fête chrétienne traditionnelle, il s’agit au Danemark du Jeudi Saint (Skærtorsdag), du Vendredi Saint (Langfredag), des Dimanche et Lundi de Pâques (Påskedag og Anden Påskedag). Le repas de Pâques (Påskefrokost) ressemble au repas de Noël, mais les branches fleuries ont remplacé le sapin. La table est décorée dans les tons jaunes avec des œufs en chocolat ou en sucre pour les enfants. En outre, les enfants écrivent des « lettres de mystification » (gækkebreve) au cours des semaines qui précèdent Pâques. Les lettres sont découpées et finement décorées. Il est coutume d’écrire un petit poème et d’envoyer la lettre à un membre de la famille sans laisser de nom. Les enfants s’attendent à recevoir en échange un œuf de Pâques.

Adresses utiles